Accueil > Actions de Circonscription > Actions TICE > MINI-TICE – Ecole En Saint Jacques – CHENOVE

Rubrique MINI-TICE

MINI-TICE – Ecole En Saint Jacques – CHENOVE

Voici les activités menées lors de la MINI-TICE dans la classe de CP-CE1 de Sylvie Delarbre.

AbulEdu – Calcul-Réfléchi (lien)

Lundi : Travail sur les compléments à 10, à 20 (CP & CE1)

Pour démarrer le logiciel, les élèves cliquent sur le « tiroir », puis sur le troisième bouton.

Il faut bien penser à verrouiller le pavé numérique, il ne l’est pas par défaut. Les CP commencent par une série d’opérations sur les compléments à 10, les CE1, sur les compléments à 20.Au cours des séries d’exercices, l’enseignante fait une mise en commun, tantôt avec les CE1, tantôt avec les CP, pour revoir avec eux les stratégies de résolution des opérations. Les élèves reçoivent aussi la consigne de passer au niveau supérieur lorsque ils n’ont aucune erreur dans une série d’opérations.Pour deux élèves en difficulté, on choisit le répertoire de travail individuel, puis par le menu éditeur, on modifie les exercices (séries de 5+... pour une élève, compléments à 10 avec davantage de temps pour l’autre). Les premières séries servent surtout à découvrir le logiciel, et à s’affranchir des obstacles « techniques ».

Jeudi : Travail sur les tables d’additions (CP)

Les CP font les exercices sur le tables d’addition. Ils ont acquis des automatismes dans l’utilisation du logiciel. Les élèves découvrent que leurs scores sont consignés sous forme de codes couleurs sur la page d’accueil du logiciel, et peuvent ainsi re-travailler leurs points faibles.

AbulEdu – Association (lien)

Lundi : Travail sur le son [an] (CP)

Avant de démarre l’activité avec les élèves, il convient de vérifier le bon fonctionnement du son, en particulier dans les casques. Pour cela, il faut vérifier en cliquant sur l’icône son du tableau de bord, si le son est activé, et en cliquant sur le bouton « Contrôleur de volume », rendre muet « Speaker » pour que les hauts parleurs de l’ordinateur ne diffuse pas de son.Les CP travaillent sur les exercices « J’entends / Je n’entends pas » et « Discrimination visuelle → lettre » autour du son [an] rangé dans le dossier de travail « lecture-2 ».

Jeudi : travail sur le son [gu] (CP)

Les élèves travaillent sur le son [gu] et ses graphies associées en suivant la progression du tableau sur papier.

Plan de travail - AbulÉdu Associations

Vendredi : travail sur le son [gu] (CP)

Les élèves ouvrent le logiciel (tiroir → cubes), puis choisissent l’exercice. Ils lisent les mots présents dans le « bandeau gris » (fichier, dossier de catégories, etc...). Ensuite, ils choisissent le dossier de catégories (a-lecture1) puis l’activité (g).Les élèves font l’exercice « J’entends / je n’entends pas » (premier bateau). Comme ils ont déjà fait cet exercice, ils doivent revenir à la première série en cliquant deux fois sur la flèche gauche.

Site Ortholud.com

Lundi : Travail sur le pluriel des noms en au et eau (CE1)

Les CE1 trouvent dans le dossier de la classe un raccourci vers un exercice du site ortholud.com. Il n’y a pas d’obstacles techniques, les élèves font l’exercice en autonomie, puis vérifient leurs réponses.

Jeudi : Ortholud.com Homophones (CE1)

Les CE1 travaillent avec des exercices sur les homophones son/sont, et/est.

Vendredi : Pluriel des phrases (CE1)

Les élèves vont ouvrir le lien dans le dossier partagé de la classe. Ils mettent les phrases au pluriel, puis cliquent sur « Vérifier »

AbulÉdu – Tableaux (lien)

Mardi : Travail sur les tableaux à double entrée (CP)

Les CP ouvrent le logiciel en passant par Menu > Education > AbulÉdu – Tableaux.Les élèves choisissent la catégorie « formes » puis font les exercices un à un. Chaque exercice suit une progression, et les exercices sont d’un niveau de difficulté croissant. Les élèves aboutissent à un exercice de codage-décodage des positions des images dans le tableau.

Vendredi : encore des tableaux à double entrée (CP)

Ouverture du logiciel AbulÉdu Tableaux.Choix de la famille d’exercices « Maisons ». Les élèves décrivent les maisons et en déduisent la consigne de l’exercice : Placer les maisons en fonction de la couleur du toit et de la couleur de la porte.

AbulÉdu – Opérations (lien)

Mardi : Travail sur les additions posées en colonne (CE1)

Pour commencer, l’enseignante prend les élèves collectivement au tableau pour rappeler comment on pose une addition en colonne, e reprenant la présentation du logiciel, et en faisant dire aux élèves à quels momet ils doivent valider leur saisie par la touche « Entrée ».Ensuite, sur les ordinateurs, les CE1 ouvrent le logiciel en passant par Menu > Éducation > AbulÉdu – opérations, puis s’exercent sur les 5 niveaux proposés, avec pour chaque niveau 5 opérations à poser. Le logiciel garde la trace des erreurs commises, en les différenciant selon qu’elles relèvent d’erreurs de placement ou de calcul.

Jeudi : Travail sur les soustractions (CE1)

Les CE1 poursuivent l’utilisation de opérations avec les soustractions. Aucune difficulté à transférer les habitudes d’utilisations acquises avec l’addition. Lors d’opérations avec retenues, les élèves doivent placer les retenues par paire.

Vendredi : Additions à trois chiffres, et plus (CE1)

Procédure de choix d’exercice au tableau. Les élèves suivent la procédure édictée par l’enseignante.Menu > AbulÉdu Opérations > Activités > Additions > Cycle 2 niveau 4-01Puis, les élèves font les exercices proposés (additions posées en colonne de nombres à 3 chiffres.Une fois la série d’exercices réussie, les élèves choisissent l’exercice Cycle 2 niveau 4-02

Le trajet de l’eau

Première séance

  • Recueil au tableau des différents « lieux d’eau »
  • « Si on met une bouteille dans l’eau, elle va où ? » : Dans une rivière, un lac, un tuyau, un fleuve...
  • « Qu’est-ce qu’un fleuve ? »
  • Recherche sur le site http://le-dictionnaire.com des définitions des mots des « lieux d’eau » pour compléter la feuille distribuée.
    Recherche des définitions, et classement des points d’eau

Deuxième séance

  • rappel de la séance précédente. « Qu’avez-vous fait ? » : recherche des définitions.
  • « Où mettre la bouteille pour qu’elle arrive dans la mer ? »
  • Différence entre les « étendues d’eau » et les « cours d’eau ».
  • « Ça veut dire quoi ? » : L’eau reste où elle est / l’eau se déplace
  • Au tableau, dessins d’élèves pour représenter chaque terme.
  • En reprenant les définitions recopiées sur leurs feuille, les élèves vont placer les termes dans chacune des deux catégories : étang, lac, mare, océan, canal, fleuve, torrent, source. Aide avec la question « Ça courre ? »
  • Chaque élèves entoure sur sa fiche les noms des cours d’eau
    Recherche des définitions, et classement des points d’eau

    .

  • Comment savoir où il y a un cours d’eau proche de Chenôve ? On regarde une image, une photo, une carte, un plan...
  • Les élèves vont cherche dans le dossier de la classe le lien vers géoportail, centré et zoomé sur l’école, avec la couche « hydrographie » ajoutée. (http://www.geoportail.fr/visu2D.do? )
  • L’enseignant met l’affichage en grand en cliquant sur
  • « Que voit-on ? » : Un plan, des appartements, une photographie
  • « Que reconnait-on ? » : Un parking, des bâtiments, un terrain de basket, une école, notre école. « C’est une photographie vue du haut, on y voit l’école et un terrain de basket. »
  • Les élèves « dé-zooment » à l’aide de la mollette de la souris, jusqu’à voirs un cours d’eau : il y en a tiout droit et qui fait des zig-zag. En reculant encore d’en cran, on voit une étendue d’eau : le lac kir.
  • « Quelle sorte de cours d’eau nous voyons ? »... suite la prochaine fois...

Troisième séance

  • rappel de ce que l’on a vu sur geoportail
  • retour sur geoportail
  • « Combien de cours d’eau voyez-vous ? » les cours d’eau sont en bleu, On voit 3 cours d’eau
  • Deux cours suivent presque le même chemin. Il y en a un qui est droit, peu importe si il tourne, il est toujours droit. L’autre il fait des zig-zag, des méandres. Une élève schématise au tableau les deux cours d’eau.
  • Tout droit : construit par l’homme. Pour faire naviguer des bateaux, pour emmener des personnes, des cargaisons. On appelle ce cours d’eau un canal.
  • En zig-zag, fait par la nature.
  • Montrer sur la carte le canal.
  • Comment s’appelle la rivière qui passe à Dijon ?
  • Ouverture du lien 2-est : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr/niv_spc.php?idspc=18
  • Les rivières sont en vert.
  • « dès que j’ai mis ma souris sur le vert qui passe par Dijon, ça écrit le nom de la rivière. C’est l’ouche. Une élève va écrire « l’ouche » au tableau.
  • « Qu’est ce que c’est qu’une source ? »
  • C’est de l’eau qui sort de la terre.
  • « Quels villages traverse l’Ouche ? »
  • La bussière sur ouche – Pont de pany – Plombières les dijon – Crimolois
  • Dans quelle autre rivière se jette l’Ouche ?
  • Quelles autre rivière à sa source proche de celle de l’Ouche ? La seine. (elle passe à paris)
  • Chercher le nom des petites rivières : Armançon, serein
  • Chercher le nom des grosses rivières : Yonne, Loire, Saone.
  • Si on jette notre bouteille dans l’Ouche à Dijon, elle va passer par quelles villes ?
  • Phrase à retenir : « « L’Ouche se traverse Dijon et se jette dans la Saône. »

Quatrième séance

  • Collectivement, au tableau, les élèves se rappellent ce qu’ils ont cherché les séances précédentes : Où mettre une bouteille pour la faire aller jusqu’à la mer depuis Chenôve.
    • Recherche sur le dictionnaire les définitions des points d’eau n(Océan, fleuve, mare, canal, lac, rivière, étang, source,...)
    • Il y a deux grandes familles : les cours d’eau, et les étendues d’eau. Les cours d’eau commencent aux sources, avancent dans la rivière, le fleuve, puis arrivent à la mer.
    • Sur la photographie aérienne de Chenôve, nous avons vu une étendue d’eau, le lac Kir, un cours d’eau en zig-zag, une rivière, un cours d’eau tout droit, le canal.
    • Sur une carte, on a vu que la rivière qui passe à Dijon s’appelle l’Ouche et qu’elle se jette dans la Saône, puis descend vers le sud, pour terminer dans la mer méditerranée.
    • Par contre, si on jette la bouteille dans l’Armançon, elle va ensuite dans l’Yonne, vers le Nord,
  • Retour sur les ordinateurs, dans le dossier de la classe, ouverture du dossier « EAU », puis ouverture du fichier « carte.ott ». (Enregistrer au format ott – modèle de texte, permet aux élèves d’ouvrir automatiquement une copie du document original.)
    Carte de France à compléter
  • Ensuite, collectivement, les élèves trouvent les noms à inscrire dans les cadres. L’enseignante écrit au tableau les mots correctement orthographiés. C’est l’occasion de voir comment écrire en majuscule, comment écrire « ô » et « ç ».
  • Une fois le fichier terminé, les élèves enregistrent (fichier > enregistrer sous...), dans le dossier « Documents », en nommant leur fichier « carte », puis en cliquant sur « Enregistrer ».
  • Une fois l’enregistrement terminé, les élèves ferment toutes les fenêtres. Ensuite, ils vont ouvrir le dossier « Documents » qui apparaît sur le bureau, puis constatent que leur fichier carte.odt est bien présent.
  • Pour terminer, les élèves colorient sur une carte papier, les limites de bassins (limite de partage des eaux).

Accès espace réservé

I.E.N. Chenôve

11 B Boulevard Rembrandt
BP 56062
21060 Dijon Cedex

tél. : 03 45 21 52 06
fax : 03 80 38 48 44

Mél. : ien.chenove ac-dijon.fr

Plus d’informations

Actualités

S'informer, rechercher, nous contacter