Rubrique Cycle 2

Education Musicale

TEXTE OFFICIELPROPOSITION D’ACTIVITE
OBJECTIFS. Conduire tous les élèves : CAPACITE L’enseignant l’élève
- à une émission vocale dont les différents aspects sont progressivement contrôlés ; Capacité A : - chanter juste en contrôlant l’intonation à l’oreille ;

Capacité B- interpréter de mémoire une dizaine de chansons simples par année, en recherchant justesse,précision et expression ;

Capacité C- mobiliser, soit de façon autonome, soit sur rappel, les habitudes corporelles pour chanter (posture physique, aisance respiratoire, anticipation...) ;

Capacité F- produire des rythmes simples avec un instrument, marquer corporellement la pulsation ;

Être capable de reproduire une note entendue :

Manger des sons :

Chanter ou faire entendre la note :

dire le nom de la note.

Savoir ne pas chanter à la demande.

Savoir chanter les nuances : fort / doucement.

Savoir suivre une battue : chant qui accélère, modification du tempo au moment du refrain.

Jeu de l’ascenseur : glissendi

Commencer bouche fermée puis faire sortir le son sur une voyelle.

Associer un chant à une vocalise : Do ré mi ... gratte moi la puce ...

Chant spécifique à répétition : exemple « Un p’tit crabe ».

Travail à l’échauffement.

Chant spécifique : par exemple berceuse « Chut plus de bruit ».

Chant spécifique : « Gentil loup roux »« La nuit à l’école »

- à la mise en œuvre de plus en plus consciente et volontaire des conditions d’une écoute active etadaptée à différents contextes ; Capacité E - isoler au travers d’écoutes répétées quelques éléments musicaux (repérer en particulier des phrases identiques, leur place respective), en mémoriser certains  ;

Capacité F- produire des rythmes simples avec un instrument, marquer corporellement la pulsation ;

Capacité G- traduire des productions sonores sous forme de représentations graphiques, après appui éventuelsur des évolutions corporelles  ;

Capacité I- exprimer par des enchaînements dansés, personnels ou collectifs, une façon de ressentir une musique.

Montrer à l’enseignant et aux camarades qu’on perçoit les changements lors d’une écoute.

Apprendres des chants strophiques, à refrains, avec intermèdes musicaux, à introduction ...

Graphisme avec ou sans codage commun : lors d’un écoute passer d’un coté de la feuille à l’autre en fonction de ce qui est entendu.

Expression corperelle : Toujours en fonction de ce qui est entendu adapter sa motricité (du geste du doigt au déplacement dans un grand espace).

Repérer et identifier (à l’aide d’un codage couleur) : Par la mélodie et les paroles, les différentes structures d’un chant.

- à l’appropriation de traits spécifiques des différents chants du répertoire ; Capacité J- reconnaître et nommer quelques œuvres et les mettre en relation les unes par rapport aux autres. Création d’un répertoire de chants. D’un répertoire de pièces musicales écoutées. Collection à laquelle on peut revenir facilement, qu’on peut évoquer facilement. Affichage dans la classe classeur que les élèves peuvent manipuler. Cahier qui passe de niveau en niveau.
- à l’identification des caractéristiques saillantes de musiques appartenant à des contextes culturels diversifiés ; Capacité D- écouter les autres, pratiquer l’écoute intérieure de courts extraits ;Capacité Hcommencer à exprimer et justifier ses préférences  ;

Capacité J- reconnaître et nommer quelques œuvres et les mettre en relation les unes par rapport aux autres.

Proposition d’un lexique musical.

Ecoute régulière de pièces musicales coroborants le lexique.

Classement des pièces, manipulation des pièces.

Tri par trait saillant : style musicaux, émotions provoquées perçues. En vue de la création d’un répertoire

- au recours à une langue de plus en plus précise pour exprimer ses sensations et émotions, ses choix et ses goûts. Capacité H- commencer à exprimer et justifier ses préférences  ;

Capacité J- reconnaître et nommer quelques œuvres et les mettre en relation les unes par rapport aux autres.

Proposition d’un lexique émotionnel qui je se limite pas à triste / gai. « qui fait » : peur, rêver, pleurer ...

Utiliser ce lexique pour exprimer ses goûts.

Travail transversal sur la littérature : Expression des émotions, livres qui font peurs, gais.

Rapprocher des pièces musicales des œuvres littéraires étudiées.

Exploitation d’un visite au musée des Beaux Arts.

Accès espace réservé

I.E.N. Chenôve

11 B Boulevard Rembrandt
BP 56062
21060 Dijon Cedex

tél. : 03 45 21 52 06
fax : 03 80 38 48 44

Mél. : ien.chenove ac-dijon.fr

Plus d’informations

Actualités

S'informer, rechercher, nous contacter