Accueil > Formation > Espace de mutualisation > 2007-2008 > Cycle 1 > Des activités graphiques aux activités d’écriture et fonctionnement du code (...)

Rubrique Le langage au coeur des apprentissages

Des activités graphiques aux activités d’écriture et fonctionnement du code écrit

Proposition de programmation des activités graphiques aux activités d’écriture concernant le début de la petite section, à la fin de la moyenne section.

Cette programmation s’organise en périodes successives qui tiennent compte du développement de l’enfant. Elles peuvent durer plus ou moins longtemps en fonction des réponses apportées par l’enfant et en fonction de l’exigence demandée par l’adulte.

Cette programmation s’organise autour de points qui nous semblent essentiels (voir tableau : évolution du geste-activités,gestes et traces - activités trajectoires - écriture - situations,exemples - compétences à acquérir - supports - outils ).

Toutes les autres activités de l’école maternelle participent à la bonne réalisation des activités graphiques (langage, motricité, comptines, jeux de doigts... et plus précisément les activités de motricité fine indispensables et très utiles pour la préhension et la pression de la main dominante, commencées dés le début de la petite section.

[exemples : enfilage de perles, pinces à linge, papier à déchiqueter, transvasement, remplissage, jeux de construction, pâte à modeler ...]

Evolution du gesteActivités, gestes et tracesActivités trajectoiresEcritureSituations exemplesCompétences à acquérirSupportsOutils
1ère période Stade du gribouillage _ * Le corps tout entier participe au geste

* Le mouvement est premier, les traces fortuites

Maîtriser la préhension * Etaler – Taper – Griffer – Rouler

* Toucher diverses matières

* Importance du geste

* Adapter son geste aux contraintes matérielles

* Plaisir de réaliser.

* Privilégier les grands formats

* Plan horizontal, plan vertical, plan incliné.

* Les mains la mainl’index

* Bouchons, rouleaux, éponges, voitures, balles ...

2ème période Naissance des premières formes * L’enfant commence à dominer le mouvement

* L’oeil contrôle la main

* Le langage commence à être associé au dessin.

* Maîtriser l’élan du geste et son inhibition (ralentir un tracé, l’inscrire dans un espace) *Explorer l’espace c’est à dire reproduire le geste vers le haut, vers le bas ... et donner des contraintes d’ordre spatial (remplir une surface délimitée.) *Découvertes spontanées des outils (le rouleau à peindre permet de tracer des lignes verticales ou horizontales)

*Tamponner.

* Observer

* Reproduire ce que l’on voit après avoir cherché quels gestes pourront y contribuer ;

* Lier le graphisme aux activités motrices.

* Plans horizontal, vertical, incliné

* Supports graphiques.

* Pinceaux + ou – gros

* Brosses plates

* Couteaux à peindre

* Feutres

* Craies

* Crayons.....

3ème période

Niveau de la représentation

*Différenciation graphisme/écriture.

*Exploration des directions qui appartiennent à l’espace graphique.

*La trace devient l’objectif du geste.

*L’enfant organise son mouvement dans un espace et combine les trajectoires (pas encore d’orientation des formes dans l’espace).

*Accomplir des gestes non symétriques.

*Produire et reproduire des éléments graphiques

*Créer des variantes à partir d’un même élément graphique.

Commencer à structurer les représentations spatiales (formes, grandeurs, directions) et les perceptions temporelles

*Développer une mémoire kinesthésique de base (de la gauche vers la droite).

* Orienter les espaces graphiques

* Itinéraire d’un point à un autre

* Trajectoire suivie

* Successions chronologiques (gommettes à coller, bandes de papier à répartir)

* Tracer des boucles dans la farine en se déplaçant

* Tracer des boucles sur une piste graphique de la gauche vers la droite sans s’arrêter,

* Contrôler son geste

* Induire des nouveaux tracés

* Produire des traces en tenant compte des contraintes.

* Supports horizontal, vertical, incliné

* Supports préparés différents formats (feuilles ronde, triangulaire, bandes de papier, feuillles avec trous, feuilles pliées, feuilles avec des éléments collés (gommettes, ficelles, spirales, lignes...)

Varier les outils scripteurs de + en + fins .
4ème période

Multiplication et diversification des formes

*Le geste est de plus en plus contrôlé.

*Il est guidé par le poignet et les doigts.

*La forme respecte son orientation dans l’espace

*Survient le conflit forme/trajectoire

*Trajectoire et succession sont encore difficiles à organiser.

*Produire des mouvements guidés afin d’obtenir la réalisation de formes précises.

*Etre capable d’anticiper gestes et traces.

*Développer les automatismes essentiels de l’écriture.

*Acquérir un vocabulaire spatial de référence et l’utiliser. (D’abord, puis, ensuite, vers le haut, vers le bas, oblique).

*Traits parallèlesspirales, cycloïdes, arabesques,serpents.

*Les encadrements, les concentriques, les ronds tangents, zigzags, tuiles, ponts, étoiles, ronds, triangles, carrés, rectangles...

*Reproduire un motif simple en expliquant sa façon de procéder. *Supports de + en + petits. Le crayon de papier, le stylo feutre fin noir.
5ème période *Copie immédiate.

*Copie différée.

*L’enfant commence à organiser trajectoire et succession sur des courts éléments Mémoriser de courts éléments graphiques. Trois compétences sont mises en place : la simultanéité, la motricité et la méthodologie. Réussir à tracer un élément sans le voir, mais en donnant des indications. On dit les indications nécessaires à la reproduction, en même temps qu’on trace les signes.
Ecriture *L’enfant devient capable de concevoir et respecter des contraintes chronologiques du déroulement du geste. * Mise en place de moments propices à l’acquisition structurée de trajectoires complexes de lettres

*Mouvement, trajectoire, reproduction de formes

*Le sens du tracé des lettres et des chiffres.

Réussir des tracés . Feuilles format cahier avec interlignes + ou – gros, avec point de départ et flèche de direction. Crayon de papier.Crayon feutre fin.

Accès espace réservé

I.E.N. Chenôve

11 B Boulevard Rembrandt
BP 56062
21060 Dijon Cedex

tél. : 03 45 21 52 06
fax : 03 80 38 48 44

Mél. : ien.chenove ac-dijon.fr

Plus d’informations

Actualités

S'informer, rechercher, nous contacter